Elise Llinares vit et travaille à Paris.

Membre du Studio Hans Lucas.


Elise Llinares a initialement une formation d'historienne, et a été professeure d'histoire et de géographie. Depuis plusieurs années, elle utilise la photographie et l'écriture pour mener une réflexion sur l'identité et la mémoire dans les villes du sud méditerranéen, à Tel Aviv-Jaffa, Marseille, autour de l'étang de Berre. Ou à Paris. Son travail d’investigation est nourri de sa formation d'historienne et de sa collaboration avec Michel Peraldi, anthropologue directeur de recherche au CNRS. D'une sensibilité politique et littéraire proche des surréalistes et des situationnistes, elle subvertit le réel en mêlant portraits, récits et fictions pour servir son projet documentaire. Il en résulte des images à la douceur trompeuse, comme des mises en garde face à la société du spectacle. 


Cv.

1989-90, âgée de 17 ans, séjour à Berlin : premiers contacts avec la photographie.

1993, maitrise d’histoire médiévale à la Sorbonne.

1994, capes d’Histoire-Géographie.

2014, cursus de photo journalisme à l’EMI-CFD.

2015, photographe professionnelle, collaboration régulière avec Le Papotin « journal fait par des autistes à destination de tous ».

2018, intègre le Studio Hans Lucas.

2019, participe à la création d'une nouvelle maison d’édition photo consacrée au dialogue entre photographie et sciences humaines : Les éditions d’une rive à l’autre, et publie Littoral Marseille (texte de Michel Peraldi, anthropologue, directeur de recherche au CNRS).


Principales expositions.

Le Papotin, Galerie Fait & Cause, Paris (30 sept-30 oct 2020 reporté en avril 2021).

Littoral Marseille, The ΤΕΛΟΣ Society, Athènes (nov 2020)

Littoral Marseille, L'inventaire, photographies, fonds photographique (oct 2020)

Littoral Marseille, Mediterraneo fotografie, Castel dell’ovo, Naples (15 nov-16 déc 2019).

Littoral Marseille, Galerie Le Pangolin, Festival Photo Marseille (16 nov-1er déc 2019).

Littoral Marseille, Nuits photographiques de Pierrevert (25-28 juillet 2019).

Nishar// Jaffa, Photo Doc., Paris (10- 12 mai 2019).

Nishar// Jaffa, Face à la mer, Tanger (1- 5 mai 2019).

Nishar// Jaffa, finaliste des Boutographies, Montpellier (nov 2018).

Nishar//Jaffa, finaliste du prix Mentor, Arles (juillet 2018).


Publications.

Le Papotin, à partir du n° 35

Littoral Marseille, aux éditions d'une rive à l'autre.

    critique de Fabien Ribéry ici

     interview de France Fine Art ici




Using Format